Vaincre la stigmatisation de la perte auditive

12.02.20

Saviez-vous que la perte auditive concerne 466 millions de personnes dans le monde ? Si vous pensez avoir des problèmes d’audition, sachez que vous n’êtes pas le/la seul(e).

Les études montrent que bon nombre des personnes qui ne souhaitent pas de traitement souffrent de l’opprobre jetée sur la perte auditive. Il est important de souligner que ce genre de stigmatisation est souvent lié au regard que les autres portent sur elle. En fait, cette stigmatisation est plus souvent perçue comme telle que réelle. La possibilité de participer à des conversations, de profiter pleinement des relations que nous avons avec les autres et de nos activités quotidiennes est essentielle pour une vie épanouie. Il faut donc absolument comprendre les idées négatives associées à la perte auditive et savoir comment s’en détacher pour pouvoir avancer et accepter l’aide que peuvent apporter les appareils auditifs.

La stigmatisation perçue fait intervenir 3 aspects psychologiques :

La baisse de l’opinion de soi : ce sentiment est lié à l’impression que la personne pense donner aux autres en portant un appareil auditif. Elle craint que le port d’un appareil auditif la fasse paraître plus âgée ou handicapée.

L’âgisme : cette forme de discrimination fait craindre à la personne d’être perçue comme un senior aux yeux des autres. Même si son avancée dans l’âge ne lui pose pas de problème, la personne hésite encore à être classée parmi les « seniors » car elle est bien consciente des différents jugements négatifs portés sur la vieillesse.

• La vanité : avec le sentiment de vanité émerge la crainte pour la personne de paraître moins séduisante en portant un appareil auditif.

L’ironie de tout cela est que si la perte auditive est bien réelle, l’absence de traitement risque d’aggraver la surdité de l’individu à un âge jeune et de le faire paraître encore plus âgé ou plus handicapé.

Traiter la perte auditive le plus tôt possible est essentiel pour une vie épanouie. Il est important que les personnes ayant une baisse auditive se détachent de ces idées négatives : le traitement permet en effet à ceux qui entendent mal de reprendre le cours d’une vie normale, et même de se sentir parfois à nouveau plus jeunes et séduisants grâce à une confiance en soi retrouvée au quotidien.

Conséquences d’une perte auditive non traitée 

Soutenir un proche atteint d’une perte auditive peut l’aider à se décider pour un test auditif et pour un éventuel appareillage. Lorsque les enfants, les frères et sœurs, le/la partenaire, les parents, etc. encouragent un(e) proche à consulter un(e) spécialiste dans l’intérêt de la qualité de vie de chacun(e) (celle du/de la proche ainsi que celle des amis et de la famille), le/la proche en question peut se décider plus facilement à franchir l’étape suivante. Ce type d’intervention lui permet en effet de se faire une idée plus globale et de mieux se figurer à quel point la perte auditive peut aussi gêner les relations avec son entourage.

Si vous ou l’un(e) de vos proches hésitez encore à consulter un(e) spécialiste pour un éventuel problème de perte auditive, n’oubliez pas que :

• L’évaluation de la perte auditive et/ou le port d’un appareil auditif est une étape qui peut vous aider, vous ou votre proche, à vivre une vie plus épanouie.

• Finalement, lorsque vous aurez dépassé les craintes liées aux idées négatives, vous verrez que bon nombre d’entre elles ne sont pas tout à fait vraies.

• Surtout, en entendant mieux, vous vous sentirez mieux. Et si vous vous sentez mieux, votre entourage à son tour se sentira mieux.

Vous pensez qu’une personne de votre entourage souffre d’une perte auditive ? Lisez nos conseils pour l’encourager à passer un test auditif et à suivre le chemin menant à une meilleure audition : Je connais quelqu’un souffrant d’une perte auditive  

Si vous pensez présenter des signes de perte auditive, prenez dès aujourd’hui rendez-vous avec l’expert(e) en audition proche de chez vous pour un test auditif gratuit.

 

1. https://www.nidcd.nih.gov/health/statistics/quick-statistics-hearing
2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2904535/
3. https://www.psychologytoday.com/us/blog/life-hearing-loss/201802/we-must-break-the-stigma-hearing-loss

0 commentaires

commentaires