Bien manger pour préserver la santé de son audition

temps de lecture: 3 min
de
27.01.20

Quel est le point commun entre les bananes, les épinards, les cacahuètes et le chocolat noir ? Tous ces aliments contiennent des nutriments qui peuvent influencer la santé auditive. Certes, il n’existe pas un seul et unique nutriment capable de nous garantir une bonne santé ou de nous préserver des maladies, mais une bonne alimentation contribue à la bonne santé générale et peut aider à réduire le risque de perte auditive.


Bien manger, bien entendre

Des études ont montré que les régimes alimentaires préconisant la consommation de fruits et de légumes peuvent réduire le risque de perte auditive d’au moins 30 % (1). Il est apparu que les femmes qui suivaient des régimes privilégiant les fruits, les légumes, les noix, la viande maigre, le poisson ainsi que les laitages écrémés et limitant le sodium, le sucre et les matières grasses étaient moins susceptibles de développer une perte auditive que les femmes dont le régime alimentaire était basé sur un modèle nettement moins sain.

On a constaté que plusieurs régimes populaires prônant un mode de vie sain, y compris le régime méditerranéen, offraient une protection contre les pertes auditives (2). Il s’agit principalement de régimes à base d’aliments végétaux, de produits aux céréales complètes et de noix. Le beurre est remplacé par des graisses saines, comme les huiles d’olive et de colza. Au lieu du sel, des herbes et des épices sont utilisées pour aromatiser les aliments. Le poisson et la volaille sont conseillés, mais la viande rouge est à limiter. Pour le repas du soir, un verre de vin ou, en substitut, de jus de raisin rouge est autorisé. La règle de base consiste généralement à limiter la consommation de viande rouge, d’aliments transformés et de boissons sucrées.

Des conseils nutritionnels qui méritent d’être entendus

Une alimentation saine est la pierre angulaire d’une bonne santé. Associée à la pratique d’une activité physique régulière, une bonne alimentation peut renforcer le système immunitaire, réduire le risque de développer des maladies et accroître la productivité (3). En adoptant un régime alimentaire varié et équilibré, votre corps reçoit les nutriments essentiels, les vitamines et les minéraux dont il a besoin pour pouvoir fonctionner correctement. Il a été établi que quatre minéraux que l’on trouve facilement dans une grande variété d’aliments peuvent améliorer la santé auditive (4).

Le potassium

Le potassium contribue à réguler le liquide présent dans les tissus corporels et le sang. Avec l’âge, le niveau de liquide a tendance à diminuer. Lorsque cette diminution survient au niveau de l’oreille interne, cela peut favoriser une perte auditive due à l’âge. Le liquide est particulièrement important pour le bon fonctionnement de la cochlée, la partie en spirale de l’oreille. Celle-ci est en effet remplie de fluides spéciaux essentiels pour le processus auditif.

Les aliments riches en potassium sont les pommes de terre, les épinards, les haricots de Lima, les tomates, les raisins secs, les abricots, les bananes, les melons, les oranges, les yoghourts et le lait écrémé.

Le zinc

Le zinc est un minéral puissant qui métabolise les nutriments, contribue au maintien du système immunitaire et favorise le développement ainsi que la régénération des tissus corporels. Il renforce les défenses immunitaires et protège ainsi contre les germes responsables des refroidissements et des otites. Le zinc est présent dans les cellules de l’organisme, mais c’est dans l’oreille interne que sa concentration est la plus forte. Des études font état de l’existence d’un lien entre une carence en zinc et la présence d’acouphènes, caractérisés par des sifflements ou des bourdonnements constants dans l’oreille (5).

Le zinc se trouve dans une grande variété de viandes, notamment la viande rouge et le poulet noir, mais aussi dans les pois chiches, les lentilles, les haricots, les noix, les œufs et les produits laitiers.

L’acide folique

L’acide folique, une vitamine du groupe B, favorise le développement de nouvelles cellules saines et améliore la circulation sanguine. Les adultes présentant une carence en acide folique sont plus susceptibles de développer une presbyacousie ou une perte auditive liée à l’âge (6). Une théorie affirme que l’acide folique aide également le corps à métaboliser l’homocystéine, un composé qui diminue la circulation sanguine.

L’acide folique se trouve dans des aliments tels que les épinards, les brocolis, les asperges, les haricots, les pois, les lentilles et les abats.

Le magnésium

Le magnésium contribue à conserver une tension artérielle normale, à renforcer les os et à maintenir le rythme cardiaque à un niveau stable. Il peut également nous protéger contre les pertes auditives liées au bruit. Les chercheurs ont découvert que le magnésium, associé à un mélange de vitamines A, C et E, peut réduire les radicaux libres générés par les bruits forts et éviter ainsi une altération des cellules ciliées sensibles de l’oreille interne.

Les aliments riches en magnésium sont les fruits et les légumes comme les avocats, les noix, le tofu, les graines, les produits aux céréales complètes et même le chocolat noir.

Un VOUS en meilleure santé

Il ne fait aucun doute que votre audition est considérablement influencée par votre mode de vie et votre santé générale (8). Les régimes riches en nutriments, en particulier ceux aux propriétés antioxydantes contenant peu de graisses saturées, moins de sucre et peu de calories, peuvent réduire le risque de perte auditive (9). Ajouter des aliments sains au quotidien et vous concentrer sur les nutriments éventuellement manquants peut avoir un impact significatif sur votre santé auditive. Sans oublier les autres bonnes nouvelles associées à une alimentation équilibrée riche en fruits, en légumes, en produits aux céréales complètes et en noix : celle-ci ne favorise pas que votre audition, mais peut aussi contribuer à diminuer le risque de maladies cardiaques, de cancers et d’autres maladies chroniques ainsi qu’à améliorer votre qualité de vie en général.

Une alimentation saine est seulement une des possibilités à votre disposition pour préserver vos capacités auditives. La perte auditive pouvant se manifester de manière progressive, vous ne la remarquerez peut-être qu’une fois que celle-ci affectera votre quotidien. Un test auditif est rapide, simple et indolore. S’il permet de constater une perte auditive, votre audioprothésiste pourra vous proposer la solution la mieux adaptée. Convenez ici d’un rendez-vous pour un test auditif gratuit.

 

Littérature: 

1. www.nih.gov/news-events/nih-research-matters/healthy-diets-linked-lower-risk-hearing-loss-women
2. www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/nutrition-and-healthy-eating/in-depth/mediterranean-diet/art-20047801
3. www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/healthy-diet
4. www.healthyhearing.com/report/51181-Boost-your-hearing-with-these-power-foods & https://campaignforbetterhearing.ca/2016/03/five-foods-to-boost-your-hearing-health/
5. www.healthandscience.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=1059:essential-nutrients-may-prevent-impaired-hearing-and-improve-certain-hearing-problems-us&catid=20&lang=us&Itemid=374
6. academic.oup.com/ajcn/article/69/3/564/4694205
7. www.uofmhealth.org/news/824vitamins-and-minerals-prevent-hearing-loss & https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12544035
8. hearinghealthfoundation.org/blogs/how-nutrition-affects-our-hearing
9. www.asha.org/Articles/The-Role-of-Nutrition-in-Healthy-Hearing/

0 commentaires

commentaires