Le son le plus puissant jamais entendu (ou peut-être pas)

temps de lecture: 2 minutes
de
18.07.17

Vous associez probablement le mot « puissant » au klaxon d’une voiture ou à un avion au décollage. Mais connaissez-vous le son le plus puissant de tous les temps ? Notre blog Audika vous en dit plus !

L’éruption du Krakatau

Lorsqu’il est question du Krakatau, on pense spontanément à l’éruption volcanique sur l’île indonésienne de même nom qui s’est produite en 1883. L’éruption était si bruyante qu’il était possible de l’entendre à 4800 kilomètres de là, sur l’île Rodrigues dans l’océan Indien. Un peu comme si l’on pouvait entendre à New York un bruit généré à Dublin en Irlande.

L’éruption volcanique du Krakatau n’est pas seulement le son le plus puissant de l’histoire de l’humanité, mais présentant la plus grande portée. Le brondissement de l’éruption s’est répandu durant plus de quatre heures et a couvert environ huit pour cent de toute la surface de la terre. Par comparaison : le moteur d’un avion à réaction produit environ 150 décibels. L’éruption du Krakatau, quant à elle, a atteint 172 décibels... à une distance de 160 kilomètres.

L’éruption du Krakatau a produit plus qu’une forte détonation. La fumée engendrée est montée sur 30 kilomètres dans l’atmosphère, et un énorme tsunami dont la plus haute vague a dépassé 30 mètres de hauteur et détruit 165 lotissements et villages, a été déclenché. Un son voit le jour par modification de la pression de l’air. Le bruit généré lors de l’éruption du Krakatau était si important que des ondes de pression se sont répandues sur toute l’île.

Un bruit si puissant peut provoquer une perte auditive. Il a alors endommagé l’ouïe des marins à bord du Norham Castle, un bateau qui se trouvait à 40 miles de Krakatau au moment de l’explosion. L’éruption du Krakatau a produit des ondes de pression qui se sont répandues au moins trois fois sur l’ensemble du globe. Le bruit était tellement important que le niveau de la mer est monté en Inde, en Angleterre et à San Francisco.

Autres sons exceptionnels

Une météorite a explosé au-dessus de la ville russe de Chelyabinsk le 15 février 2013. Le bruit de l’explosion a été enregistré par une station à infrasons située à 14 500 kilomètres dans l’Antarctique. Il est intéressant de noter qu’il s’agissait d’un infrason, à savoir d’un son non perceptible par l’oreille humaine. Bien que la météorite ait explosé probablement sans bruit au-dessus de l’Oural, 1200 personnes ont subi des lésions auditives.

Des sons intenses sont produits non seulement à partir de sources que nous ne pouvons pas percevoir, mais aussi par des insectes de très petite taille. Le chant des cigales – de petits insectes qui sortent par essaims du sol – est si bruyant qu’il peut provoquer des lésions auditives ! Cela vient du fait que les cigales produisent des sons de 90 décibels, soit des sons presque aussi intenses que le sifflet d’un conducteur de train et si aigus qu’une exposition de longue durée peut provoquer une perte auditive.

Par chance, de nombreuses espèces de cigales ont besoin de beaucoup de temps pour s’extraire en rampant du sol (17 ans pour certaines) et massacrer notre tympan.

Le volcan Krakatau à la lumière du soir
1 commentaires

commentaires