La perte auditive comparée à la déficience visuelle

temps de lecture: 2 minutes
de
12.01.17

L’ouïe et la vue sont deux organes sensoriels extrêmement sensibles et importants qui nous occasionnent de multiples difficultés lorsqu’ils ne fonctionnent pas correctement. Leurs déficiences nous affectent toutefois différemment dans notre vie quotidienne.

Chez un opticien, il vous sera demandé de lire des lettres inscrites sur un tableau afin de détecter une éventuelle déficience visuelle. En cas de déficience visuelle, il est fort probable que vous ne pourrez pas lire les plus petites lettres placées en bas du tableau, car elles vous paraîtront troubles. Vos yeux ne peuvent plus focaliser correctement ; de ce fait, les lettres sont floues. L’âge est une des causes de la déficience visuelle. Avec l’âge, nos yeux perdent leur capacité de se focaliser sur des objets proches qui sont alors perçus de manière floue. Toutes les activités qui exigent une focalisation sur des objets proches, comme la lecture, deviennent progressivement plus difficiles. La déficience visuelle qui se rapporte aux objets proches ne varie pas ; elle est uniforme comme le montre cette illustration.

Nos oreilles perdent progressivement leur capacité d’entendre les hautes fréquences en raison d’un dommage ou du vieillissement. Toutefois, contrairement à la déficience visuelle, les effets d’une perte auditive ne sont pas uniformes. Le langage est composé de multiples fréquences et sons différents. Lorsque nous ne pouvons plus percevoir les sons aigus, il nous est difficile de comprendre certaines lettres, telles que « f », « s » et « t », qui contiennent ces hautes fréquences. Ces lettres peuvent également disparaître lorsqu’elles sont associées à des sons forts et bas tels que « a », « o » et « u ». Contrairement à la déficience visuelle, la perte auditive affecte un grand nombre d’éléments divers du langage qui sont nécessaires lors d’une discussion.

Pour comprendre le langage parlé, nous devons voir l’ensemble du tableau.

Les personnes atteintes d’une perte auditive entendent certes les autres personnes parler, mais ne comprennent pas ce qu’elles disent. Elles peuvent entendre, mais leur capacité d’écouter et de communiquer avec autrui est réduite. Une aide auditive efficace ne se contente pas d’amplifier les paroles. Elle doit intensifier précisément les sons et les fréquences que la personne atteinte d’un handicap auditif n’est pas en mesure de comprendre. C’est pourquoi le réglage adéquat des appareils auditifs par l’audioprothésiste est déterminant.

 

 

Les personnes qui ont des problèmes de vision portent généralement des lunettes de vue. Ces aides visuelles sont utiles dans de nombreuses situations ; elles peuvent être dédiées à des domaines d’utilisation spéciaux telles que la lecture ou le travail sur ordinateur. A notre époque, le port de lunettes fait partie de la vie courante ; de plus, elles sont souvent utilisées en tant qu’accessoire mode. Bien que, de nos jours, les appareils auditifs soient très discrets et modernes – avec à disposition une gamme étendue de coloris différents, nombreux sont ceux et celles qui évitent de se rendre auprès d’un expert en audition. Embarras ou fierté mal placée, les raisons pour lesquelles les personnes atteintes d’une perte auditive attendent en moyenne sept ans avant d’avoir enfin recours à une aide sont multiples.

Points communs entre la perte auditive et la déficience visuelle

Bien que la perte auditive et la déficience visuelle se différencient sous de nombreux aspects, elles ont quelques points en commun :

  • ces deux déficiences peuvent être réduites par des experts ;
  • il existe des modèles modernes et discrets ;
  • le fait de reconnaître l’existence d’une déficience et d’accepter un palliatif aide les personnes concernées à conserver une meilleure qualité de vie ;
  • une négligence a des conséquences sérieuses telles que fatigue, dégradation mentale et isolement social.
 

 

 

0 commentaires

commentaires