Préparer votre visite chez Audika

05.05.20



Si vous ne vous êtes jamais rendu-e chez un audiologiste, il est bon de savoir ce qui vous attend. Que vous sachiez que vous souffrez d’une perte auditive ou que vous souhaitiez juste faire un bilan auditif, un peu de préparation est toujours utile. Afin de pouvoir vous aider au mieux, l’audiologiste doit tout savoir sur les spécificités de votre audition. Réfléchissez par conséquent aux points suivants : 

- pensez aux situations qui vous posent des difficultés particulières ; 
- essayez de faire notre questionnaire pour vous orienter dans la bonne direction – il est dans notre guide ;
- faites-vous accompagner par une personne qui pourra aider en communiquant des renseignements que seul un tiers est capable de fournir. 

À votre arrivée, l’audiologiste discutera de vos antécédents auditifs afin de comprendre quels facteurs ont pu jouer un rôle. Il/elle voudra en savoir plus sur vos besoins auditifs personnels. 

Il/elle examinera également vos oreilles afin d’exclure tout bouchon ou autre problème visible. 

Vous devrez peut-être aussi vous soumettre à des tests d’écoute avec des appareils auditifs afin de déterminer quels types de sons vous entendez. Votre audiologiste vous expliquera les résultats clairement. Il ne restera alors plus qu’à planifier les étapes suivantes. 

Si la perte auditive est avérée, on vous recommandera sans doute un appareil auditif. Si vous repartez avec un nouvel appareil auditif, n’hésitez pas à reprendre rendez-vous pour d’éventuels ajustements. Il est possible que vous ressortiez enchanté-e de votre achat lors de la première visite. D’autres auront plus de mal à s’adapter à leur nouvel appareil auditif. Il peut s’écouler plusieurs semaines, voire quelques mois, avant que vous vous y habituiez, notamment s’il s’agit de votre première paire.

 

Il existe différents types de perte auditive et différents niveaux de gravité. Sans trop entrer ici dans les détails, la perte auditive peut être due au fait que les sons ne parviennent pas jusqu’à l’oreille interne (perte auditive de transmission), ou que les sons ne sont pas envoyés correctement de l’oreille interne au cerveau (perte auditive neurosensorielle).

La perte auditive peut être légère, moyenne, sévère ou profonde. Ce que nous appelons surdité est en fait parfois une « perte auditive profonde » – la personne concernée peut entendre des bruits très forts.

 

0 commentaires

commentaires